Maillot Suède Domicle Coupe Du Monde 2018

Alors que la 21e Coupe du monde de football se tient en Russie du 14 juin au 15 juillet, Le Parisien fait une revue d’effectifs des 32 nations en lice. Au tour de la Suède, qui retrouve le Mondial après douze ans d’absence.

Classement Fifa. 25e

Meilleure performance. Finaliste en 1958 (en onze participations)

Equipe-type probable. Olsen – Augustinsson, Granqvist, Lindelöf, Lustig – Forsberg, Johansson, S. Larsson, Claesson – Berg, Toivonen

Le joueur à suivre. Victor Lindelöf (Manchester United)

Sélectionneur. Janne Andersson

Qualifications. Avec 19 points, la Suède a terminé deuxième du groupe A des éliminatoires de la zone Europe. Elle s’est notamment illustrée avec une victoire à domicile contre les Bleus (2-1) arrachée dans les derniers instants de la rencontre. Les Suédois ont réalisé deux cartons contre les Biélorusses (4-0 à chaque fois) et ont atomisé le Luxembourg 8-0. En barrages, la Suède a surtout fait pleurer toute l’Italie (1-0, 0-0), qui loupera la Coupe du monde pour la première fois depuis 1958.

Ambitions. La Suède a tourné la page Zlatan Ibrahimovic, l’année dernière à l’issue d’un Euro bien tristounet (un nul, deux défaites et un seul but marqué). Sans être flamboyants, les Suédois sont tout de même efficaces en attaque avec son duo Berg-Toivonen. Ils peuvent aussi s’appuyer sur une défense rigoureuse commandée par leur capitaine Granqvist, qui a mené la vie dure à la Squadra Azzurra, muette pendant les 180 minutes des barrages. Une place en huitième de finale n’est pas à exclure.

Zoom sur le groupe F du Mondial en Russie.
Le groupe F constitue un groupe corsé. Bien sûr, les hommes de Joachim Low, champions en titre, feront figure de grands favoris à la Coupe du monde. Mais la Mannschaft devra se méfier des solides Suédois, vainqueurs des Bleus à domicile (2-1) lors des éliminatoires, et d’une sélection mexicaine très sérieuse pendant la même période, ne s’inclinant qu’une seule fois, face au Honduras, alors qu’elle était déjà qualifiée.

L’Allemagne. Dix matchs, dix victoires, 43 buts marqués pour quatre encaissés. C’est peu dire que l’Allemagne a écrasé la concurrence dans le groupe C. Quadruple championne du monde, la sélection allemande peut encore une fois viser la plus haute marche du podium grâce à ses cadres expérimentés (Neuer, Boateng, Kroos, Müller…) et une nouvelle génération qui a fait ses preuves lors de la Coupe des Confédérations 2017, parmi laquelle figure notamment le Parisien Julian Draxler, mais aussi l’attaquant de Leipzig Timo Werner.

Le Mexique. Seizième au classement Fifa, la sélection mexicaine peut lorgner sur les huitièmes de finale, atteints lors des six dernières Coupes du monde. Lors des éliminatoires, les hommes de Juan Carlos Osorio sont arrivés premiers de la zone Concacaf.

La Suède. La Suède a tourné la page Zlatan Ibrahimovic l’année dernière à l’issue d’un Euro raté. Retrouvant une certaine efficacité en attaque avec son duo Berg-Toivonen, elle dispose surtout d’une défense rigoureuse commandée par le capitaine Granqvist. Celle-ci a notamment mené la vie dure à la Squadra Azzurra, muette pendant les 180 minutes des barrages.

La Corée du Sud. La sélection coréenne aura du mal à exister dans ce groupe de très bon niveau. Tirer son épingle du jeu paraît grandement compromis malgré la présence de bons éléments offensifs tels Son Heug min (Tottenham), Kwon (Dijon) et Ji Dong-won (Augsbourg).

Finalement, je vous présente un nouveau maillot suède la coupe du monde 2018, le détail est suivante: coloris jaune, col en v, manches longues.

Ce contenu a été publié dans Blog, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *